Poster un commentaire

Un conte Turc de Dèdè Korkut – LE CONTE DE KHAN BOGAÇ , FILS DE KHAN DIRSE

Viens ici,
La mère dont j’ai têté le lait blanc
ma chère mère, mon âme aux cheveux blancs
ne maudit pas les eaux qui coulent
les eaux de la montagne de Kazilik sont innocentes
ne maudit pas ses herbes qui poussent
la montagne Kazilik n’est pas coupable
Ne maudit pas ses cerfs qui courent
les cerfs de la montagne Kazilik ne sont pas coupables
Ne maudit pas ses lions et ses tigres
la montagne Kazilik n’est pas coupable
Si tu veux maudire, maudis mon père
Cette faute est à lui !
Retour
Il poursuivit :
Ne pleure pas mère !
Dans cette blessure, il n’y a pas la mort pour moi !

Traduction Mesut BULUT


Dede Korkut Hikayeleri – Dirse Han Oğlu Boğaç Han Destanı

Beri gel ak sütunu emdiğim kadınım ana
Ak bürçekli izzetli canım ana
Akanlardan sularına beddua etme
Kazılık Dağının günahı yoktur
Bitenlerden otlarına. beddua etme
Kazılık Dağının suçu yoktur
Koşan geyiklerine beddua etme
Kazlık Dağının günahı yoktur
Arslan ile kaplanma beddua etme
Kazılık Dağının suçu yoktur
Beddua edersen babama et
Bu suç bu günah babamdandır

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :