Poster un commentaire

YUNUS EMRE – VOILA OU M’A REDUIT L’AMOUR


Souffrant je ne fais qu’errer, et l’amour m’a ensanglanté
Je ne suis plus sage ni fou, voilà où m’a réduit l’amour.

Je souffle tantôt comme les vents, tantôt je poudroie comme les chemins
Tantôt je coule comme les torrents, voilà où m’a réduit l’amour.

Donne-moi une main secourable, du moins laisse-moi te rejoindre
Fais-moi rire, j’ai trop souffert, voilà où m’a réduit l’amour.

Je parcours villes et villages, cherche l’Aimé en mille langages
En terre lointaine, inconnu de tous, voilà où m’a réduit l’amour.

Je ne fais qu’errer comme Mecnun; je vois l’Ami dans mon rêve
Eveille, je deviens tout triste, voilà où m’a réduit l’amour.

Pauvre Yunus, infortuné, blessé de la tête aux pieds
Tombé loin de la terre de l’Aimé, voilà où m’a réduit l’Amour.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :