Poster un commentaire

YUNUS EMRE – SOUVIENS- TOI DE LA MORT


Ce monde n’est fidèle à personne; souviens-toi toujours de la mort
Qui part, ne revient plus; souviens-toi toujours de la mort.

Qui vient, s’en va un jour; mange et boit autant que possible
Le sort coud le linceul de la vie; souviens-toi toujours de la mort.

Sur toi s’effondrent les montagnes, la mort vient te lier la langue
Restent ici jardins et vignes; souviens-toi toujours de la mort.

Ton suaire sera le sol sur lequel pousseront des herbes
Tes yeux se rempliront de terres; souviens-toi toujours de la mort.

Tous les biens que tu as entassés, passeront aux mains des héritiers
Et dans la tombe c’est toi qui paieras ; souviens-toi toujours de la mort

Tous tes biens resteront aux autres, tu n’emporteras que tes œuvres pies
Tu n’auras pas un sou sous la main; souviens-toi toujours de la mort.

Qui part, ne revient pas; reste dans la tombe toute obscure
Tu n’as donc qu’à faire le bien; souviens-toi toujours de la mort.

Pécheur, tu regorges de péchés; pense alors à t’en repentir
Tu n’as d’ailleurs pas d’autre moyen; souviens-toi toujours de la mort.

Avant de morigéner les gens, Yunus, mets-toi d’abord la chaîne au col
Brise l’entrave qui t’attache au monde; souviens-toi toujours de la mort.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :