Poster un commentaire

YUNUS EMRE – QUE MILLE ÂMES TE SOIENT SACRIFIEES


Que mille âmes te soient sacrifiées, souci pour vivre n’est plus en question
C’est toi qu’il me faut comme âme, souci du monde n’est plus en question

Tu es un sultan généreux, l’âme du tréfonds de l’âme
Comme je T’ai vu très nettement, souci du secret n’est plus en question.

La pointe en fer de la flèche d’amour s’implante juste dans mon cœur
Je suis prêt à mourir pour l’amour, souci du fer de la flèche n’est plus en question.

Si je m’arrête sur le Sinaï et que je contemple la Beauté
Quel besoin alors de Moïse, souci du moi et du toi n’est plus en question.

On s’est souvenu de Yunus, la caravane, a-t-on dit, est partie
Et je suis resté endormi, souci des caravanes n’est plus en question.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :