Poster un commentaire

Mâni

Ruisseaux, ruisseaux
Et fenêtres qui brillent
Aurai-je jamais sur mon sein
Tes mains blanches comme lys?

Dereler, dereler
Parlayan pencereler
Hiç koynuma girer mi
O zambak gibi eller?

Mâni est une façon de raconter dans toutes les phases de la vie , au quel les Turcs ont recours, dans la souffrance, dans la joie, dans la richesse, dans la pauvreté, à exprimer l’amour et la séparation, dans la polémique, à l’ironie. Chaque mâni est le produit d’une fine pensée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :