Poster un commentaire

Cemal Sureya – La Nouvelle Turquie


«Nous sommes les novices de la nouvelle vie
Toute notre connaissance est bouleversée
Notre poésie, notre amour à nouveau
Nous vivons peut-être les derniers mauvais jours
Nous vivrons peut-être les premiers bons jours aussi
Il y a quelque chose de plus amer dans cet air
Entre le passé et le futur
Entre la douleur et la joie
Entre la colère et le pardon.»

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :