Poster un commentaire

Mawlâna Jalâl Ud-Din Rûmi – Il n y’a que lui

Pour qu’ainsi dans ta bouche, je mette mon âme.
Mon cœur est esclave de tes lèvres de rubis.
Il est ivre de tes yeux enivrés.
Avec les yeux de ton cœur, tu verras un autre monde.

Si tu te tiens à l’écart de l’égoïsme,
Tes actes seront tous entièrement approuvés.
Moi aussi, j’étais sage et dégrisé comme toi,
Je reniais tous les amoureux.

Me voici devenir fou, ivre et libertin,
Et tu prétends que j’ai toujours été ainsi.
Un amoureux doit être toujours ivre et diffamé,
Extravagant, égaré et fou.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :