Poster un commentaire

MEVLANA – Quatrains de Mawlâna

J’étais un homme pieux, tu as fait de moi un chanteur
Un pilier de cabaret toujours assoiffé de vin.
J’étais assis gravement sur mon tapis de prière,
Tu as fait de moi la risée des enfants du quartier.

══════ஜ۩۞۩ஜ════════════ஜ۩۞۩ஜ══════

Nous le nommons tantôt le vin, et tantôt la coupe,
Tantôt l’or, ou bien l’argent brut.
Tantôt l’appât, tantôt le gibier, tantôt le piège.
Mais pourquoi toutes ces métaphores ? Pourquoi ne pas dire son nom ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :