Poster un commentaire

MEVLANA – Quatrains de Mawlâna

Quand je m’embrase du feu de mon essence
Je voudrais t’oublier un instant.
J’ai une âme qui enivre la raison,
Viens dans ma coupe, je te boirai toi-même.

══════ஜ۩۞۩ஜ════════════ஜ۩۞۩ஜ══════

O jour, lève-toi ! Des atomes dansent.
Les âmes, éperdues d’extase, dansent.
La voûte céleste, à cause de cet Etre,danse,
A l’oreille je te dirai où l’entraîne cette danse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :