Poster un commentaire

YAHYA KEMAL – Chère İstanbul, hier d’une autre colline je t’ai regardée

Chère İstanbul, hier d’une autre colline je t’ai regardée !
Je n’ai vu aucun endroit que je n’ai visité, que je n’ai aimé.
Tant que je vis, trône à ton aise sur mon coeur.
Aimer seulement un de tes quartiers vaut la vie.

L’on voit de nombreuses villes splendides dans le monde,
Mais c’est toi qui crée les beautés éclatantes.
Je dirai qu’il a vécu dans un beau et long rêve,
Celui qui a vécu en toi de longues années, celui qui est mort en toi, celui qui est couché en toi.

Yahya Kemal Beyatlı – Sana Dün Bir Tepeden Baktım Aziz İstanbul

Sana dün bir tepeden baktım aziz İstanbul
Görmedim gezmediğim, sevmediğim hiçbir yer
Ömrüm oldukça gönül tahtına keyfince kurul
Sade bir semtini sevmek bile bir ömre değer..

Nice revnaklı şehirler görünür dünyada
Lakin efsunlu güzellikleri sensin yaratan.
Yaşamıştır derim, en hoş ve uzun rüyada
Sende çok yıl yaşayan, sende ölen, sende yatan…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :