Poster un commentaire

ERKUT TOKMAN – LA CHANSON INFINIE…

On chante une chanson, cette nuit
Nous sommes comme si nous écoutions une tranquillité
et comme si nous ne voulions pas qu’elle cesse…
La nuit est une berceuse désespérée
La philosophie est, peut-être seulement un amusement de la raison
Et Nietzsche* est un assassin qui se tue
Dans le jardin de Zen *,
La mémoire de liberté s’est engagée
en glissant doucement de la raison a l’intuition
On joue toujours , la même chanson
A la symphonie de vide,
C’est le contre jeu du temps
C’est l’autre visage de celui qui veut se ruiner
Le mains transformées en pierre de la routine
Insensibles et froides
Erigé devant nous comme des monuments que l’on veut détruire
Nous visitons ensemble les temples iconisés
qui se trouvent dans son jardin
C’est la philosophie;
Elle se promené parmi nous
Comme un victime aux yeux fermés
Les pluies traineront encore par des torrents
Les nouvelles victimes viennent
Je veux maintenant tous les feux du nouveau
Je suis venu pour bruler le monde: Le soleil
Ce n’est pas plus Prométhée!*
L’ordre nouveau de la voix court d’oreilles en oreilles
Les ennemis du réel ont fondé une armée
On a mis des millions de morts dans la prison commune.

Moi, Je veux m’enfermer au milieu de cette chanson infinie
Au milieu de quelque chose…Comme la mort

Avec les roses qui ont fleuri dans mon coeur
Je veux entrer dans le cimetière de l’univers

Les Traducteurs : A. Adnan Ergüleç et Hale Oyal.

*Prometheus : C’est le Dieu grec qui vole de feu et qui l’emporte sur la terre.
*Nietzsche : C’est un philosophe allemand du 19.siècle
*Zen : C’est une philosophie de l’Est.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :