Poster un commentaire

SENNUR SEZER – AVANT TE FERMER LES YEUX

J’ai grandi mon amour en le pelotant
C’était une balle de laine, fut attaquée par les mites
Les petits soupçons, manque d’argents, liberté.
Liberté d’être heureux tandis que les gens meurent
Liberté d’errer sans but pendant qu’on écrit des poésies
Au lieu de rédiger des proclamations liberté d’écrire des poèmes

J’ai grandi mon amour en le pelotant
Vas-y, reviens de nouveau au châtiment
Supposons que nous surmonterons toutes les difficultés
Et que mon visage ne se plisse
Tes cheveux ne se blanchissent
Les roses s’épanouissent dans notre amour
Les enfants n’interrogent point
Comme des fleurs dans un vase ils embellissent nos jours

J’ai grandi mon amour en le pelotant
Essaie de le dérouler, si tu peux
Des souffrances, c’est-à-dire des souffrances quotidiennes
Transforme-le en responsabilités,
Au milieu des licenciements, des morts des amis
Des meurtres juvéniles
Avant de te serrer les dents
Embrasse-moi
Avant de te fermer les yeux

Traduit par Mustafa BALEL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :