Poster un commentaire

AYTEN MUTLU – ADİEU


I.

si tu t’en vas
mon corps appuyé
sur un arbre séculaire
sera secoué depuis ses racines
je vais crier de toutes mes forces
dans la forêt qui répond aux jours
il ne restera rien sauf ma voix

ils descendront là-bas avec fierté
en allumant
leurs longues lampes de mineurs
aux profondeurs des montagnes où
la terre tourne comme une horloge

avant que toutes les choses ne tombent dans l’obscurité
avant que la puissance bleue ne s’éteigne
avant la fermeture de la serrure du ciel
seules la sorcière et la mort
vont me voir

II.

si tu t’en vas
embrasse les couleurs pour la dernière fois
caresse les voix
marche vers le moulin sur l’eau,
que la paix interdite
par les ancêtres et les dieux
m’y attende
quand le temps baisse ses rideaux

elle est une ombre volante
faite par l’esclavage, le feu et la liberté
la source de la puissance bleue
elle devient un aigle noir
qui ressuscite par le souffle du poignard
dans les frontières du cercle incassable

elle est la mère douloureuse de la sérénité
du passé, de l’avenir, des souvenirs et de la vie

III.

arrête-toi un peu
lorsque le soleil s’abaisse
rappelle-toi tes rêves
la vie que tu as sacrifiée pour tes rêves
sens que le souffle du vent en toi
et prends le sabre que les rêves affûtent

pour offrir
pour offrir avec ton sang
a la beauté magnifique de la mort
qui ne console ni ne pardonne
allumée par une poignée de poussière,
l’os et la lumière

pour offrir au prince du souterrain
la lumière dans la main de la sorcière,
le temps allume ses longues lampes
dans la forêt où l’obscurité plonge sa flèche

IV.

attends,
le feu va s’éteindre maintenant
la danse sacrée des lois va se terminer
la pluie va enterrer ta colère avec les trompettes :
la sœur des eaux bouillantes, du sang et de la glace
de la terre et de l’amour

dans les vestibules en cristal du monde :
ni la vengeance, ni la peine
ni les feuilles s’envolant
ni le silence…

il ne restera rien
rien,
sauf ma voix,
je vais crier de toutes mes forces
ADIEU… ADIEU…

Traduit par Reha Yünlüel et Pascale Gisselbrechte

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :