Poster un commentaire

OZKAN MERT – LES NOTES D’UN TERRIEN (3)

1.

Ils ont arreté mon carnet d’adresses en Suède
Les rennes courent çà et là
dans ses plaines neigeuses
Avec une forêt secouée
je donne son nom au temps
Avec le vol des oiseaux
j’approche de la Terre
Mon visage ne se lit pas lui qui est
resté coincé entre les autobus et les mers
Il y à très longtemps j’étais là
avec un fleuve passé autour de ma taille
j’ai pêché des poissons avec une hache de pierre
Sur les parois des cavernes
reste la chaleur de ma main
De puis ce jour-là on me recherche
Je le sais
bien sûr qu’ils vont m’arrêter un jour
Avec du lierre
ils vont m’attacher les mains

2.

Chacun d’entre nous est prisonnier de quelque chose
En chacun de nous
se promènent des rues toutes fines
et les balcons pluvieux de notre enfance
Notre jeunesse qui s’en va
a la couleur du champagne
ce qui goutte de notre coeur ce n’est pas du sang
mais des pétales de roses
O toi mon professeur d’algèbre aux yeux verts
qui me collais toujours zéro
Ma bien-aimee de l’ecole primaire et mon brave camarade Ahmet
Vous êtes entrés dans le jardin de ce poème
Soyez les bienvenus!

3.

Quant à moi où je suis on le sait toujours
A paris je suis le premier client du soleil
et peut-être que je suis
en compagnie d’un matin de Lisbonne
Avec les chants du saxophone
mon corps est en sang
Sous moi un poulain tout noir
sur ma tête un chapeau fait d’aurore
je fais la course avec une tristesse au goût de liqueur
Je le sais
où que j’aille on me recherche
c’est sûr qu’ils vont m’arrêter un jour:
— Eh terrien! Nous avons retrouvé les traces de coeur

4.

Voilà! Voyez je suis en face de vous
Je vous
attends
dans les montagnes
qui enlèvent leurs chemisettes blanches
quand elles me voient
à mon col
une
PIVOINE
sauvage

ÖZKAN MERT
Traduit du turc par Jean-Louis MATTEI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :