Poster un commentaire

AKGUN AKOVA – LA COUTURIERE D’AILE

on a
compris
tout
ce qui
s’est passe
quand
on a trouve
une paire d’aile
oubliee
dans le lit
ou
nous nous
sommes aimes

depuis ce
jour-la
les femmes
de la ville
vont
chez leurs
couturieres
avec l’intention de
se faire
coudre
des ailes

(Traduit par Eray Canberk, Andre Bichot & Deniz Eğilli)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :