Poster un commentaire

METIN CENGIZ – À l’automne une seule couleur Sara

À l’automne une seule couleur Sara (1)

à l’automne une suele couleur: sara
elle conte longuement des histoires d’enfants aux obscurités
à l’automne une seule couleur: sara

en son indépendance c’est le diadème de la poesié: sara
elle a connu des catastrophes et peut être comptée comme médium
c’est Moyen Orient, elle qui, appuyée à février fait voler son cerf-volant
en son indépendance c’est le diadème de la poesié: sara

les enfants jouent toujours de l’armonica: re-mi-l (2)…
c’est pourquoi la mort est sans ailes dans leurs seins
les enfants jouent toujours de l’armonica: re-mi-l…

ô ce que tes augures ont ouvert dans les rues fanées et toussotantes
qui sont restés par voiles successifs comme des taches langagieres de la
vie;
elle rappelle les volcans prêts à exploser
maintenant l’automne a une couleur de feu dans mon image

——————————————————————————–

(1) sara: épilepsi

(2) re-mi-l:Il y a ici un jeut de mot. Ce mot signifie à la
fois les notes de la musique re, mi, la, etc. et en turc remil, c’est
à dire en français géomancie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :