Poster un commentaire

METIN CELAL – Donc je ne vaux rien!

la mauvaise nouvelle se répand facilement dans le corps
les traces que ta voix a laissées
la banalité et la répétition
il m’en empêchent, tes regards souffrants

elle ne te suffit jamais, la bonne foi
la décision reflétée par les sons des talons
il n’y a plus d’équilibre entre la vie et la mort,
de gilet de sauvetage qu’on puisse étreindre en cas d’urgence

dans nos mains, les « ne m’oublie pas »*
je cherche une chanson qui va raviver des souvenirs
les solitudes montagnardes, les conversations au bord du ruisseau
mais je n’étais d’aucun village
j’étais citadin et orphelin dans tes yeux

je n’avais pas de souci méritant d’être écouté
les ennuis qui ne remplissent pas les pépins de figues**
un pauvre avec son parapluie et trop prudent, c’est tout

tu es sortie de ma vie tout d’un coup
comme si je n’y étais jamais été
comme si nous ne nous étions jamais rencontrés
nos rires n’avaient pas retenti avec le goût de l’amitié
comme un goût amer qui reste de la nuit, tu as oublié

* « ne m’oublie pas » est nom du myosotis en turc.
** « qui ne remplit pas de pépins de figues » est une expression en turc qui désigne les choses peu importantes, futiles, telles les petits soucis, les tracas,
Traduit par Reha YUNLUEL et Pascale GISSELBRECHT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :